Les employés de la SÉPAQ pourraient retourner en grève

Capture d'écran du Parc national d'Aiguebelle

Les employés de la SÉPAQ pourraient retourner en grève à compter du 24 juin.

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) menace d'utiliser son mandat de grève si les négociations entourant la convention collective ne reprennent pas.

Celle-ci est terminée depuis le 31 décembre 2018.

Pour l'instant, la présidente régionale de la SFPQ en Abitibi-Témiscamingue, Nathalie Garvin ne peut pas préciser quels seront les moyens de pression qui seront faits, mais une rencontre par visioconférence est prévue le 11 juin prochain pour établir un plan.

Elle tient cependant à rassurer la population.

«Écoutez, l'année dernière on a tenu des journées de grèves. Les seuls inconvénients c'était qu'il y avait moins de services qu'à l'habitude, mais on ne veut pas se mettre la population à dos, c'est une évidence. Je pense que la population est quand même sensible aux conditions de travail des employés de la SÉPAQ.»

-Nathalie Garvin, présidente régionale de la SFPQ en Abitibi-Témiscamingue

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus