Les jeunes d'ici tiennent à leur bal de fin de secondaire

nanny secours bal finissant_opt

Des jeunes de l'Abitibi-Témiscamingue demandent au gouvernement Legault de revenir sur sa décision concernant le bal de finissant cette année.

Ils sont annulés au Québec, peu importe la couleur de palier de votre région.

Seules des petites cérémonies seront permises, à l'école, dans le respect des bulles classes et les parents ne pourront y assister.

Certains étudiants se disent carrément chamboulés par la nouvelle.

Ils n'auront pas assez de temps pour modifier leur plan, qu'ils ont mis des mois à peaufiner.

La Rouynorandienne Loralee Legault est porte-parole d'un groupe de jeunes de la région qui a écrit au premier ministre :

«Ce qu'on veut dans le fond, c'est d'alléger les mesures au bal pour que nos parents puissent être avec nous.  C'est tout.  On ne veut rien d'extravagant.  Même si c'est juste un service au volant, ce qu'on veut c'est que nos parents puissent être avec nous pour ce jour vraiment important.»

- Loralee Legault

Son amie et finissante Chloé Auger :

«Depuis qu'on est toutes jeunes qu'on rêve à notre bal, qu'on a hâte d'avoir notre robe.  Mes parents ne peuvent pas être là, mais je peux aller sur une terrasse avec toutes mes amies ou dans une église avec 250 personnes.  Ce sentiment d'injustice on là.  Mes parents, qui m'ont épaulé tout le long de mes études, ne pourront pas assister à cette journée.»

- Chloé Auger

Dans ce cas-ci, le bal qui devait être le 12 juin sera soit le 11 ou le 23 juin.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus