Les libéraux veulent améliorer la santé mentale

William Legault Lacasse et Lise Kistabish

Les candidats libéraux de la région au scrutin fédéral veulent aider en santé mentale.

La crise sanitaire a eu des effets dévastateurs sur cet aspect de la santé des Canadiens et selon les libéraux de l'Abitibi-Témiscamingue, de meilleurs services sont nécessaires.

Un gouvernement fédéral réélu mettrait en place des mesures concrètes, touchant notamment les communautés autochtones.

Par exemple, une ligne nationale à trois chiffres serait implantée pour de l'assistance téléphonique, une meilleure collaboration serait mise de l'avant avec les employeurs pour aider les gens en détresse et un transfert supplémentaire serait fait aux provinces pour bonifier les services en santé mentale.

«On sait que la pandémie a accentué les problèmes de santé mentale.  L'isolement, les restrictions et la solitude, ça été dur à apprivoiser.  Ce n'est pas inné pour nous.»

- Lise Kistabish, candidate dans Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus