Les préfets ont pu jaser à Pierre Fitzgibbon

Martin Ferron

Les préfets de l'Abitibi-Témiscamingue se disent positifs, après une rencontre avec le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon.

La Conférence des préfets a pu déposer ses priorités lors de la tournée régionale du ministre.

Une bonification d'Internet haute vitesse, des investissements sur la route 117 et un service d'abattage pour les éleveurs d'ici sont les désirs de nos élus.

Des projets locaux ont aussi été présentés.

On parle ici d'un centre entrepreneurial dans la MRC Abitibi, d'un centre d'innovation en mécanique de machinerie mobile en Abitibi-Ouest, d'un projet pour le lac Osisko à Rouyn-Noranda, du projet Onomiki au Témiscamingue et des serres agricoles à Senneterre.

Selon le président de la Conférence, Martin Ferron, le ministre s'est montré à l'écoute des demandes.

«Oui, il s'est montré très intéressé, mais au-delà de l'écoute on est rendu à mettre plus de pression à tous les ministres que l'ont rencontre. On leur réitère notre problématique au niveau de la 117 et de l'internet. On continue à frapper sur les mêmes priorités, mais on est tanné d'être entendu et on veut des actions. Ce n’est pas déranger que l'on veut, on veut juste la reconnaissance de notre région.» 

-Martin Ferron, président de la Conférence des préfets de l'Abitibi-Témiscamingue

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus