Les suivis sont faits avec les travailleurs qui reviennent de Montréal

Infirmière

Les travailleurs qui reviennent de Montréal sont suivis par le Centre Intégré de Santé et de Services Sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT). 

Dans les derniers jours, on apprenait que cinq employés de la région qui sont allés prêter main-forte à Montréal ont contracté le virus. 

Au CISSS-AT, on mentionne qu'il y a des consignes claires qui sont mises en place afin de protéger le reste de la population. 

«Ils doivent rester en isolement. On leur a offert l'opportunité de les sortir de leurs milieux afin d'avoir l'isolement nécessaire, sans courir le risque de transmettre le virus au membre de leur famille. Après la disparition des symptômes, ils doivent avoir d'autres tests négatifs avant de pouvoir retourner au travail.»

-Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique

La PDG, Caroline Roy, précise qu'il ne s'agit pas de la totalité des travailleurs qui sont revenus affectés et que d'autres seront envoyés puisque la situation est toujours critique dans le secteur de la métropole. 

 

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus