Les Témiscabitibiens boivent moins souvent, mais boivent plus

Crédit : IStock

Les citoyens de l'Abitibi-Témiscamingue boivent moins souvent de l'alcool que le reste du Québec, mais ils en consomment davantage.

C'est ce que démontrent les résultats de la vaste enquête biennale sur la consommation d’alcool des Québécois réalisé par la firme CROP.

Le seul point négatif pour la région est que 63 % des citoyens affirment avoir dépassé le nombre de consommations recommandées au moins une fois dans la dernière année alors que la moyenne provinciale se situe à 53%.

Toutefois, les Témiscabitibiens se démarquent positivement au niveau de la conduite puisque seulement 6% affirment avoir pris le volant après avoir consommé de l’alcool au-delà de la limite permise.

Ce chiffre s'explique par le fait que les citoyens de l'Abitibi-Témiscamingue sont plus nombreux à croire qu'il est probable de se faire intercepter dans un barrage policier.

«Vous savez, il y a un proverbe qui dit que la crainte est le début de la sagesse. Ç’a été démontré que partout où les gens craignent de se faire intercepter s'ils ne respectent pas les règles c'est clair que la conduite avec les capacités affaiblis et la violence diminue.»

-Hubert Sacy, directeur général d'Éduc'alcool

Chez nous, c'est 51% des gens qui consomment de l'alcool au moins une fois par semaine et la moyenne de consommation est de 1,9 verre.

Les citoyens de la région sont également moins nombreux à estimer que l'alcool affecte leur santé, leur vie sociale et leur vie familiale.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus