Macamic veut agrandir de 40 places son CPE

La Fédération des intervenantes à la petite enfance du Québec (FIPEQ) affiliée à la CSQ a annoncé un débrayage prévu en octobre.

Macamic a cruellement, comme à plusieurs endroits en Abitibi-Témiscamingue et au Québec, besoin de places supplémentaires en garderie.

La mairesse sortante, Lina Lafrenière, assure travailler très fort sur le dossier. C'est LE dossier prioritaire à Macamic ces temps-ci.

Les besoins sont tellement criants que les élus se doivent de regarder dans les infrastructures existantes de la Ville pour trouver une place temporaire pour les familles.

« On a même rencontré la directrice du CPE existant. On pourrait y aller avec un agrandissement de 40 places à Macamic. À toutes nos familles qui ont des enfants, vous pouvez compter sur moi. On va travailler très fort pour accommoder nos familles. On espère que le gouvernement va entendre notre cri du coeur. »

- Lina Lafrenière, candidate à la mairie de Macamic

Comme de nombreuses autres personnes d'influence, la mairesse Lafrenière estime trop lourds la paperasse et l'appareil administratif lorsque vient le temps de soumettre des projets à Québec.

La mairesse et son équipe veulent à tout prix éviter que les mamans quittent leur travail pour demeurer à la maison ou encore pire, qu'elles quittent tout simplement la région. Cette problématique se veut aussi un énorme frein à l'embauche de ressources pour contrer la pénurie de main-d'oeuvre.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus