Mathieu Desgagné: le DPCP ne porte pas la cause en appel

Palais de justice de Rouyn-Noranda.

Mathieu Desgagné, ce Rouynorandien de 25 ans qui était accusé d'avoir happé mortellement Camille Lacombe et Shana Rochon, deux cousines, dans le quartier de Granada, en août 2017, est libéré des accusations qui étaient portées contre lui.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) ne portera pas en appel la décision du juge Thierry Potvin d'exclure une preuve cruciale dans le dossier.

Devant un travail bâclé par les policiers, notamment lors de la fouille du cellulaire et lors de l'interrogatoire de l'accusé, le juge Potvin n'a eu d'autre choix que de déclarer la preuve illégale menant à l'acquittement de Mathieu Desgagné.

Dans son analyse, le DPCP estime que le magistrat n'a pas commis d'erreur de droit dans son jugement et donc, qu'il n'y avait aucun motif pour appeler de la décision.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus