Mesures de guerre : Sylvie Bérubé exige des excuses

Sylvie Bérubé

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les politiciens ont la mémoire longue.

Le Bloc Québécois continue d'exiger des excuses du gouvernement fédéral pour les événements d'octobre 1970.

Il y a 50 ans, le gouvernement fédéral de Pierre Elliott Trudeau promulguait la Loi sur les mesures de guerre et envoyait des soldats dans des milliers de foyers québécois.

Ça allait se traduire par des arrestations et, selon le Bloc, des injustices pour les Québécois.

Le gouvernement refuse de s'excuser, ce qui fait bondir la députée d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Sylvie Bérubé :  

«Ils n'ont pas eu raison de nous faire peur aux gens, aux femmes enceintes et en embarquant les gens sans même poser de question.  C'est un non-respect pour les gens du Québec, une injustice incroyable.  Les soldats avaient des mitraillettes, imaginez la pression sur ces gens-là, c'est resté dans leur mémoire.»

- Sylvie Bérubé

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus