«Ne soyez pas gênés de venir nous parler» - Ann Mathieu de la SQ

Ann Mathieu de la SQ

Le dossier de Sindy Ruperthous est loin d'être fermé par la Sûreté du Québec.

La femme de Val-d'Or demeure introuvable depuis cinq ans et un poste de commandement mobile est en place à Val-d'Or pour recevoir des témoignages, informations ou indices de la population.

C'est l’équipe des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec qui enquête et la sergente Ann Mathieu explique ce que l'équipe veut savoir :

«Toute information, si minime peut-elle paraître, peut amener une solution au dossier.  On ne néglige absolument rien.  Si vous avez une information, même banale, c'est important de la rapporter.  Les gens parfois ont peur de déranger la police.  On ne veut pas ça, on veut que les gens soient confortables de nous appeler.  Laissez-nous juger de la pertinence de l'information».

- Ann Mathieu