«Ne vous garrochez pas à Rouyn» - Marc Lemay

Marc Lemay

Rouyn-Noranda ouvre aujourd'hui ses frontières pour y entrer et y sortir.

Le reste de la région doit suivre, en principe lundi prochain.

Après des semaines de cloisonnement, il sera intéressant de voir comment la population va se comporter.

Notre chroniqueur, Marc Lemay, a partagé son opinion dans le Boost ce matin :

«Moi, je n'irais pas faire un beau grand tour d'auto.  Ce que je ne veux pas voir, c'est le monde qui entre dans des commerces, qui essayent des choses pour les grandeurs et qui ensuite vont commander sur Internet.»

- Marc Lemay

Alors qu'on voit les dommages physiques du coronavirus, il ne faut pas négliger les drames mentaux qu'il engendre.  Le stress du confinement est grand, estime notre chroniqueur :

«C'est la partie oubliée des six dernières semaines.  C'est facile de donner un numéro de téléphone, mais on aurait dû s'inquiéter plus.  Tu le sens quand quelqu'un ne va pas bien.»

- Marc Lemay

À lire aussi : Tout savoir lundi matin

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus