Non à la fermeture du CHSLD de Palmarolle, dit l'Abitibi-Ouest

Mobilisation CHSLD Palmarolle 13 novembre 2018

L'Abitibi-Ouest est catégorique: c'est non à la fermeture du CHSLD de Palmarolle.

70 personnes se sont réunies mardi soir devant le Foyer Mgr. Halde pour installer une bannière indiquant clairement leur opposition à la possible fermeture de ce service.

Une pétition circule aussi en ligne.

Le Comité de citoyens de Palmarolle demande la réintégration des activités professionnelles du CHSLD et du CLSC sur le territoire de la municipalité dès le printemps 2019.

Les délais et les coûts des différents scénarios potentiels prévus par le CISSS-AT inquiètent aussi.

« On est pas mal tous d'accord, on veut une réouverture, on veut le service adéquat rapidement. C'est vraiment comparer un milieu de vie à un endroit hospitalier, ce n'est pas pareil. »

La présidente du Comité de citoyens de Palmarolle, Aline Bégin

Audrey Folliot, Bell Média. Le CHSLD de Palmarolle est actuellement fermé.

Mobilisation efficace?

Le CISSS-AT présentera les avantages et inconvénients des trois scénarios possibles à la population le 22 novembre prochain, à 18h à l'église de Palmarolle.

La meilleure option sera ensuite retenue en tenant compte des préoccupations de la population.

Aline Bégin espère que la mobilisation aura un effet.

« On s'est accommodé de la situation, mais ç'a déjà un impact dans la dévitalisation de nos villages. On a un édifice qui est vide, qui n'est pas encore tombé dans la rivière, et on trouve qu'on devrait peut-être faire quelque chose avec ce qu'il y a là. »

Rappelons que pour des raisons de sécurité, le CISSS a fermé le bâtiment en juin et relocalisé les usagers et le personnel à La Sarre et Macamic.