«Notre stabilité n'est pas due à la chance» - Caroline Roy

hôpital de Rouyn-Noranda

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) tient à rappeler l'importance de respecter les consignes gouvernementales.

Dans les derniers jours, des gens ont signalé à la santé publique que certains citoyens ou commerces ne respectaient pas la consigne entre autres des rassemblements.

La médecin-conseil à la Santé publique, Dre Omobola Sobanjo, affirme qu'elle intervient dans ce genre de contexte.

«On a fait ça à plusieurs reprises et généralement on voit instantanément une correction de la situation. Deuxièmement, les policiers ont l'autorité de s'assurer le respect des recommandations. C'est-à-dire que s’il y a des rassemblements extérieurs et que l'on constate qu'il y a par exemple 20 personnes. Le policier peut intervenir et ils le font déjà.»

-Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la Santé publique

La PDG du CISSS-AT, Caroline Roy rappelle que la stabilité de la région n'est pas due à la chance et que suivre les consignes va grandement nous aider.

«C'est le moment présentement, de développer l'habitude, à la fois au niveau de la distanciation, des mesures d'hygiène que pour le port du masque dans les lieux publics. C'est ce qui va faire que lorsque la transmission sera plus importante, on se sera déjà préparé.»

-Caroline Roy, PDG du CISSS-AT

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus