«On a crû jusqu'à la dernière minute qu'Émile revenait» - Dany Marchand

Émile Lauzon

Les Foreurs ont espéré jusqu'à la toute fin qu'Émile Lauzon revienne au jeu.

Le #11 des Foreurs a subi une commotion cérébrale au match #4 et n'a jamais pu rejouer.

Chaque fois qu'il faisait un pas de l'avant, il en faisait aussi un de l'arrière.

L'espoir était là, si bien que Val-d'Or a choisi de le garder jusqu'après la date limite pour faire des modifications aux alignements.

Sauf qu'une fois cette date passée et Émile Lauzon hors de combat, Val-d'Or a dû terminer la saison avec seulement deux joueurs de 20 ans, plutôt que les trois auxquels l'équipe avait droit.

Ça a nui au classement des Foreurs et peut-être même coûté une ronde de séries, qui sait?

Le président Dany Marchand admet que l'organisation a commis une erreur :

«Ça a fait mal de jouer à deux 20 ans.  On a crû et espéré qu'il réintègre l'équipe en forme.  Des fois, on prend des bonnes décisions, des fois on se trompe, dans le cas d'Émile, ça ne s'est pas réalisé.  (Les commotions) c'est une science inexacte, mais tous les indicatifs qu'on avait étaient positifs.»

- Dany Marchand

Malgré l'absence d'un joueur de 20 ans pratiquement toute la saison, les Foreurs ont terminé à 12 points de l'avantage de la glace au terme de la saison.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus