« On n'a pas à jouer au yo-yo avec l'avenir de nos enfants » - Sylvain Vachon

Sylvain Vachon 2017

Sylvain Vachon s'engage à protéger l'avenir des enfants s'il est élu.

Le candidat du Parti québécois dans Abitibi-Ouest ferait appliquer la loi-bouclier proposée par son parti.

Il s'engage ainsi à protéger les budgets des commissions scolaires, de la petite enfance et de la protection de la jeune contre les compressions budgétaires.

Sylvain Vachon est catégorique: il faut arrêter de jouer au yo-yo avec les budgets si on veut attirer des gens et les garder ici.

« Je suis un père de famille. Mes enfants, il n'y a rien de plus important. Donc on ne promettra pas 1,4 milliard de coupures dans les commissions scolaires quand ces gens-là ont besoin de toutes les sommes nécessaires pour offrir un service digne de ce nom. »

Le candidat compte aussi instaurer un minimum de services professionnels directs.

Sylvain Vachon compte aussi travailler sur les enjeux de desserte cellulaire et Internet haute vitesse, de la pénurie de main-d'oeuvre et de l'agriculture, notamment.

« L'occupation dynamique du territoire, pour le président de l'UPA [Union des producteurs agricoles] comme pour le candidat, était la locomotive de toutes les actions. Moi, ce que je souhaite, c'est qu'on ait un territoire, une circonscription vivante, habitée, dynamique, et ça, ça se fait par des gens qui sont là et viennent s'établir. »

Alors que les élus de La Motte consultent exclusivement leurs résidents ce soir (mardi) sur le projet de mine Authier à La Motte, Sylvain Vachon rappelle qu'il demande lui aussi à ce que le projet soit soumis au BAPE.