Protection du français : le Bloc en demande plus

Sébastien Lemire ouvre officiellement son bureau de circonscription, trois mois après son élection. Le député d'Abitibi-Témiscamingue centralise son équipe à Rouyn-Noranda, au 33-A rue Gamble ouest.

Le Bloc Québécois veut que la Chambre des communes en fasse davantage pour la protection du français.

Les députés régionaux Sylvie Bérubé et Sébastien Lemire demandent à ce que la Chambre emboîte le pas au projet de loi du gouvernement du Québec.

Le Bloc veut qu'Ottawa adhère aux principes, entre autres le fait que Québec n'ait pas à obtenir d'approbation pour faire ses choix et veut aussi que le fédéral ne s'oppose pas à l'éventuelle loi 96 du Québec.

Les élus de notre région ajoutent que les choix d'aujourd'hui auront une influence certaine sur la suite et que le peuple québécois a choisi le français.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus