Quand rester en quarantaine coûte 14$ par jour aux ainés

Aîné

En cette période de crise sanitaire, il est normal qu'il ait plus de personnes âgées vivant en résidence qui demande à se faire livrer leurs repas à leur chambre.

C'est pourquoi l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ) demande aux résidences privées de ne plus charger de frais pour la livraison des repas.

En temps normal, les résidences chargent entre 4 et 7$ par repas livrer, ce qui fait des factures qui peuvent s'élever rapidement.

Alors que certains offrent la livraison gratuite, l'AREQ pense que ça devrait être la même en résidence d'autant plus qu'eux n'ont pas à payer d'essence et le véhicule.

«Nous, on demande à la ministre Blais d'intervenir auprès de propriétaires de résidences pour que cesse cette mesure-là. On ne souhaite pas justement que les ainés qui en plus doivent vivre un isolement à auquel ils ne sont pas habitués. On sait aussi qu'ils sont aussi inquiets de ce qui se passe. Si en plus, on doit débourser pour être capable de se nourrir, ça nous semble aberrant.»

-Lise Lapointe, Présidente de l'AREQ

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus