Rupture de services : les réactions fusent

hôpital de Rouyn-Noranda

Les réactions sont vives suite à la décision du CISSS-AT de sabrer dans les chirurgies non urgentes.

Dès lundi, il n'y en aura plus à Rouyn-Noranda puis, à la fin du mois, ce sera Ville-Marie.

D'après le Syndicat inerprofessionnel en soins de santé de l’Abitibi-Témiscamingue, le gouvernement n'a pas de solution pour contrer la crise la main-d'oeuvre et cette situation va se reproduire.  Les professionnels quittent massivement le navire.

Le syndicat accuse la direction de presser le citron.

De son côté, la députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, accuse le ministre régional Pierre Dufour d'abandonner les gens d'ici.

«Ce qu'on déplore le plus c'est que ça fait des mois qu'on tire la sonnette d'alarme et qu'on n'a pas de réponse comme le gouvernement va prendre en charge la situation. Encore en début de semaine, le ministre régional affirmait que notre situation n'est pas pire qu'ailleurs.»

-Émilise Lessard-Therrien, députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue

Selon elle, il ne défend pas sa région au Conseil des ministres.

Elle ajoute que l'inaction du ministre de la Santé, Christian Dubé, nous mène tout droit dans le mur.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus