Sandra Gaudet: Il faut s'avoir s'arrêter affirme les membres du groupe

Des citoyens de Val-d'Or confrontent le maire de Val-d'Or pour ouvrir l'enquête du meurtre de la Valdorienne Sandra Gaudet

Après quatre présences, les membres du groupe «Sandra Gaudet - La population exige des réponses» ne reviendront pas au conseil municipal.

C'est qu'a annoncé le membre du groupe Martin Plourde qui affirme être déçu de l'attitude du maire dans ce dossier.

Selon M.Plourde il ne s'agit pas d'un échec.

«Il faut s'avoir s'arrêter, on tire un trait et on va aller cogner à d'autres portes. Je trouve que c'est notre administration publique qui est en échec. Honnêtement, nous on considère que l'on a réussi. On a pas réussi à convaincre, mais à un moment donné il y a des roches que l'on ne peut pas déplacer. Il n’y avait rien affaire.»

-Martin Plourde, membres du groupe «Sandra Gaudet - La population exige des réponses»

Dans une déclaration le maire Pierre Corbeil affirme que la ville à toujours favorisé un déroulement et un avancement efficace du dossier et invite les citoyens à attendre le jugement du tribunal à l'automne.

Pour l'instant, la prochaine action du groupe serait la marche dans les rues de Val-d'Or le 14 mars prochain.