Santé mentale: un pas dans la bonne direction selon l'APTS, mais ...

Homme en détresse

L'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) en Abitibi-Témiscamingue reconnait qu'un pas dans la bonne direction a été effectué par  le ministre Carmant pour augmenter les services en santé mentale.

L'APTS aurait cependant aimé que les 100 millions$ investis par le gouvernement lundi soient automatiquement renouvelés dans les années à venir.

Selon eux, le gouvernement aurait également dû investir ces sommes afin d'améliorer les conditions de travail des intervenants en santé mentale.

«Ce que l'on constate, c'est qu'il manque présentement de ressources dans le réseau parce que les conditions ne sont pas attrayantes. Ça veut donc dire que si on met de l'argent pour donner des services via le privé, on craint qu'il ait  plus d'exode vers le privé ce qui va dégarnir encore plus le réseau public.»

-Claudie Beaudoin, représentante nationale de l’APTS en Abitibi-Témiscamingue

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus