Sébastien Lemire veut revenir au parlement

File photo of Parliament Hill in Ottawa (THE CANADIAN PRESS / Justin Tang).

Sébastien Lemire est catégorique, les députés fédéraux doivent revenir au parlement le plus rapidement possible.

Le député bloquiste d'Abitibi-Témiscamingue estime que plusieurs dossiers étaient sur le point de se régler lorsque Justin Tudeau a déclenché les élections.

Selon lui, les excuses pour retarder le retour en présentiel se font de plus en plus rares pour le gouvernement Trudeau.

«À la suite du Covid-19, le gouvernement Trudeau a fui le parlement. Il y avait un ou deux représentants à la fois dans la Chambre des communes. C'est tout. C'est vraiment fuir ses responsabilités parlementaires et ça montre la non-envie de siéger du gouvernement. Si le Centre Bell peut revenir au maximum de sa capacité, je ne vois pas pourquoi le parlement ne serait pas capable.»

-Sébastien Lemire, député bloquiste d'Abitibi-Témiscamingue

Le fait de pouvoir siéger à distance comporte quelques avantages particulièrement pour ceux qui représentent des circonscriptions éloignées, mais Sébastien Lemire va toujours prioriser le présentiel.

«L'efficacité que je peux avoir comme député, elle est physiquement à Ottawa afin de pouvoir influencer les décideurs. Notre message est beaucoup mieux entendu lorsqu'on est en personne. D'un autre côté, il y a certaines innovations comme le vote électronique, qui sont pratiques. La formule avec chaque député qui se lève, chacun son tour, pendant plusieurs heures est peut-être résolue.»

Les séances à la Chambre des communes pourraient reprendre le 18 octobre.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus