Services de proximité : Martin Ferron fulmine

Banque Nationale quitte Malartic

Malartic s'explique mal le départ de la Banque Nationale.

L'entreprise va transférer ses services à sa succursale de Val-d'Or dès juillet.

Il y aura cependant encore un guichet automatique à Malartic.

La Ville a entamé des démarches avec la compagnie pour comprendre le geste.

Le maire de Malartic, Martin Ferron, est hors de lui :

«C'est inacceptable, cette situation-là.  Quel manque de respect envers les citoyens.  Si ça reste comme ça, j'invite les gens à quitter a Banque Nationale.  La Ville va enlever ses sommes de là et on va demander la même chose aux citoyens et aux entreprises.  Malartic, c'est un pôle économique qui va très bien.»

- Martin Ferron

Il ajoute que ce n'est pas seulement Malartic qui sera pénalisé :

«La Banque Nationale dessert Malartic, Rivière-Héva, Cadillac, une partie de Dubuisson et le secteur La Motte.  Malartic, on est une ville de centralité, un pôle important qui mérite d'avoir des services de proximité.»

- Martin Ferron

Malartic a vécu un scénario similaire il y a deux ans avec la banque TD.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus