Stationnement : Val-d'Or ira en parallèle

(François-Olivier Dénommé)

Les élus valdoriens ont tranché : le stationnement sera en parallèle au centre-ville après les prochaines phases de revitalisation.

La décision a été rendue lundi soir,  après des semaines à jongler avec les possibilités.

La phase 3 des travaux a été reportée d'un an en raison de problèmes techniques, mais quand elle ira de l'avant, il faudra changer les conduites souterraines qui datent de plus de 70 ans.

À terme, il y aura donc 22 places de stationnement de moins entre la 6è et la 8è rue, alors que les trottoirs seront larges de cinq mètres.

La mairesse, Céline Brindamour, savait que, peu importe la décision, elle ne ferait pas l'unanimité :

«Naturellement qu'on s'en doutait.  C'est quelque chose qu'on a analysé longtemps.  On devait rendre décision en avril et on s'est rendus au début juin.  Certains commerçants sont d'accord avec le projet.  Les stationnements en parallèle, c'est tendance.  Les centres-ville qui se refont, c'est refait avec les deux côtés en parallèle», précise-t-elle.

Ces 22 places de stationnement de moins s'ajoutent aux 27 perdues lors des premières phases de revitalisation. 

L'ex-présidente de la Corporation Rues Principales, Josette Pelletier, ne cache pas son immense déception: «L'achalandage aux commerçants va se faire comment? On perd trop de stationnements.  Nous, ce qui compte, c'est l'accessibilité aux commerces. La population n'en veut pas du parallèle et les commerçants non plus.  Ça va affecter les ventes et le chiffre d'affaires.  On va devenir un centre-ville fantôme, c'est la peur qu'on a», affirme-t-elle.

Les élus soutiennent qu'il y a 800 espaces de stationnement à trois minutes de marche ou moins du centre-ville.

Le conseil municipal a voté à l'unanimité en faveur de la nouvelle méthode de stationnement.  Le conseiller Maxime Gagné a cependant indiqué qu'il était déçu de voir qu'il n'y aurait aucun couloir réservé aux cyclistes dans le nouvel aménagement.

À lire également : Les Valdoriens invités à donner leur point de vue

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus