Stéphane Morin devra se montrer patient

Serge Paré

Accusé de meurtre au premier degré, le Valdorien Stéphane Morin devra se montrer patient.

Ce n'est qu'en décembre qu'il connaîtra la date de son procès.

D'ici là, son avocat, Me Martin Latour, et la procureur de la Couronne, Me Véronic Picard, doivent débattre de plusieurs requêtes.

Stéphane Morin, qui est détenu à la prison de St-Jérôme, subira éventuellement un procès d'une durée estimée de trois semaines.

Il est accusé d'avoir tué Serge Paré, en septembre 2018, à Desmaraisville, dans le Nord-du-Québec.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus