Trois ans de pénitencier pour Mathieu Landry

(Banque d'images)

Le pyromane Mathieu Landry aura le temps de penser à ses gestes. Le Valdorien écope de trois ans de pénitencier pour deux incendies criminels allumés en 2021.

C’est la décision du juge Claude P. Bigué, de la Cour du Québec, qui se range aux arguments de la Couronne. Landry, 31 ans, a mis le feu à la pancarte de la Cité de l’Or et à un véhicule à Val-d’Or, quelques jours plus tôt, sans faire de blessé.

Landry est un récidiviste, lui qui avait purgé 813 jours de prison pour 12 incendies criminels allumés en 2019. En tenant compte des mois déjà purgés par Mathieu Landry, qui sont calculés à temps et demi, il doit passer encore deux ans derrière les barreaux.

Comme ça se fera dans un établissement fédéral, le juge estime qu’il aura de meilleures chances d’obtenir de l’aide pour ses problèmes de toxicomanie. Le juge a également haussé le ton, indiquant au criminel qu’il avait «intérêt à régler ses problèmes une fois pour toutes».

«On est satisfait et on espère que ce sera suffisant pour que M. Landry puisse avoir l'aide nécessaire et que ça protège la communauté de Val-d'Or. La détention fédérale a des programmes plus vastes, considérant la plus longue période où les gens passent leur temps en détention. Ce sont des choses qu'on avait plaidées, ce pourquoi on insistait pour que M. Landry ait en détention fédérale.», explique Me Andrée-Anne Gagnon, avocate de la Couronne.

À sa sortie de pénitencier, Mathieu Landry sera sous le coup d’une probation de trois ans.

Abonnez-vous à ÉNERGIE 99.1-92.5

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus