Un an de la SQDC : pas de hausse d'intoxications en région

SQDC de Val-d'Or

L'arrivée d'une première Société québécoise du cannabis à Val-d'Or il y a un an, puis d'une deuxième à Rouyn-Noranda, ne semble pas avoir eu d'impact dans le domaine de la santé.

Selon le CISSS régional, aucun changement significatif n'a été enregistré au centre antipoison.  Il en va de même pour les visites aux urgences et pour les hospitalisations.

Les chiffres sont demeurés très bas au point où le CISSS dit ne pas pouvoir en tirer une analyse.

De son côté, la Sûreté du Québec ne peut pas dresser de parallèle direct avec la drogue saisie en région, donc au marché noir, en raison des nombreux critères qui entrent en ligne de compte.

La SQ confirme toutefois qu'en un an, il y a eu 20 personnes accusées d'infractions en lien avec le cannabis.  107 plants ont été saisis par la SQ sur le territoire régional.

De son côté, la SQDC estime avoir été chercher 53% du marché noir de la marijuana avec ses différentes succursales.  La SQDC offrirait les prix les plus bas au Canada.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus