Un chien est retrouvé dans une poubelle à Val-d'Or

L'animal a finalement été retrouvé dans le bac à ordure de la propriétaire qui était fermé avec une brique sur le couvert.

***ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR***

Un pauvre chien husky a été tabassé et laissé pour mort dans une poubelle, lundi, à Val-d'Or en Abitibi-Témiscamingue. Son bourreau l'a frappé violemment à la tête pour ensuite l'enfermer dans le bac à ordure avec une brique.

Heureusement pour l'animal, sa maîtresse l'a retrouvé avant qu'il ne soit trop tard. Selon Carine Blanchette, le chien aurait subi d'importantes blessures à la tête, dont une fracture du crâne.

La Sûreté du Québec et la SPCA enquêtent sur ce qui a toutes les apparences d'un cas de cruauté animale. 

L'animal s'est enfui dimanche par une brèche dans la clôture qui aurait été causée par les forts vents de la tempête. Les gestes de cruauté pourraient être un acte de vengeance puisque le chien a fait l'objet de plusieurs plaintes en raison de ses jappements par le passé. Selon Mme Blanchette, ces plaintes sont exagérées. 

«Les plaintes étaient vraiment formulées comme quoi il jappait jour et nuit, pratiquement 24h sur 24 depuis plus de trois ans alors qu'à ce moment-là, ça faisait un an et demi que je l'avais. Est-ce qu'il jappe? Oui, c'est un chien. Est-ce que mon chien fait du bruit le jour? Oui, c'est un husky et un husky, ça hurle. Est-ce que j'ai la meilleure méthode pour l'habituer à rester dehors? Probablement pas. Il y en a sûrement d'autres, plus efficaces que la mienne.» -Carine Blanchette, propriétaire du chien

Carine Blanchette et sa famille ont lancé une campagne de sociofinancement sur la plateforme Gofundme avec un objectif de 4000$ pour payer les frais de vétérinaire déboursés jusqu'à maintenant. La maîtresse aimerait aussi que son animal rencontre un éducateur canin. 

La SPCA de Val-d'Or parle d'un geste isolé. Le nombre de plaintes pour animaux maltraités serait très peu élevé.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus