Un élève sur cinq vapoterait à la Polyno

Vape

Un élève sur cinq aurait vapoté à la Cité étudiante Polyno de La Sarre, dans la dernière année.

C'est ce que révèle un sondage, à la suite de l'implantation du Plan génération sans fumée du Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS).

Le tabagisme est populaire à la Polyno, alors que 14% des étudiants ont fumé la cigarette le mois dernier. Ce sont des statistiques qui sont supérieures à la moyenne québécoise.

Ainsi, la Poylno tentera de réduire de 5% l'initiation à la vapoteuse et au tabagisme, d'ici les quatre prochaines années.

Pour y arriver, des mesures seront mises en place. Un comité à la prévention et un plan de soutien pour accompagner les étudiants et les membres du personnel qui vapotent ou fument seront entre autres créés. Un espace de socialisation extérieur sera aussi implanté au printemps.

« Il y a des actions qu'on va devoir faire. On a envie de partir après les Fêtes des groupes de soutien pour diminuer ou arrêter complètement de vapoter ou de fumer. Notre comité est formé aussi d'élèves qui vapotent et qui ne vapotent pas. On a vraiment leur perception. C'est bien d'avoir des jeunes avec nous sur notre comité pour nous aider. »

- Karyne Chabot, intervenante en toxicomanie à la Cité étudiante Polyno de La Sarre

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus