Un mois de mai plus tranquille pour la SOPFEU en région

SOPFEU

Le mois de mai a été plus calme pour les agents de la SOPFEU qui ont été appelés à intervenir 13 fois. La moyenne de feux déclarés pendant le mois de mai qui nécessitent une intervention de l'organisation est de 23.

Le plus petit nombre de feux que la moyenne s'explique par le fait que le phénomène de sécheresse que le Québec a connu s'est moins fait ressentir en région.

Les feux de foudre ont également été moins présents puisque les foudres étaient souvent accompagnées d'averses.

L'agente à la prévention et aux communications de la SOPFEU, Cathy Élliot Morneau nous rappelle des consignes de base afin d'éviter de déclencher un feu de forêt.

«De ne pas brûler ses feuilles, branches et déchets. Je sais qu'il y a beaucoup de gens qui ont fait du ménage durant le confinement. On ne fait pas de brulage parce que ça arrive que les gens perdent le contrôle et ça se rend à la forêt. Au niveau des feux de camp, on respecte de le faire petit, donc un mètre par un mètre sur sol de gravier. On le surveille toujours et on l'éteint toujours avec de l'eau et du sable.»

-Cathy Élliot Morneau, agente à la prévention et aux communications de la SOPFEU

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus