Un projet de plusieurs millions pour l'urgence d'Amos

Hôpital d'Amos

Après des années d'attentes, il semble bien que l'urgence d'Amos sera finalement modernisée.

Encore mieux, le projet sera bonifié et va maintenant inclure les soins intensifs.

La demande initiale pour le projet de réfection date de 2007 et un plan clinique avait été déposé en mai 2018.

Québec donne aujourd'hui son feu vert pour la phase de conception.

C'est un projet qui va assurément dépasser les dix millions de dollars et qui va faire quadrupler l'espace actuel, en plus d'ajouter des civières, une aire d'isolement et de décontamination et un garage pour l'ambulance.

«On parle d'une rénovation et non d'une construction neuve.  C'est l'urgence et les soins intensifs, ce sont des secteurs qui sont vétustes, dont la dernière rénovation plus majeure date de 1994.  Ça fait plusieurs années qu'on identifie un besoin pour Amos».

- Caroline Roy, pdg du CISSS-AT

«C'est ce que madame McCann s'est aperçu lors de sa visite.  Elle n'a pas eu besoin de trois jours.  Après une visite rapide de 30 minutes, elle a bien vu que ça ne marchait pas ici.  On est rendu à une autre étape pour avoir un certain confort».

- Pierre Dufour, ministre régional

L'urgence d'Amos a accueilli 24 000 visiteurs l'an passé, dont la moitié provient de l'extérieur de la MRC d'Abitibi.

Amos est le centre de traumatologie et d'orthopédie régional.

François-Olivier Dénommé, Bell Média. Photo : Le ministre régional Pierre Dufour, en octobre 2019