Une coalition demande un BAPE générique sur les minéraux critiques

mines crédit Istock

Le Regroupement Vigilance Mines de l'Abitibi-Témiscamingue (REVIMAT) et plusieurs autres organismes de la région demandent au gouvernement des consultations plus large et générique sur les minéraux critiques avec l'aide du Bureau d'audience publique sur l'environnement (BAPE).

Cette demande est faite dans le cadre de la tournée panquébecoise de réflexion sur les minéraux critiques et stratégiques qui débute aujourd'hui (mardi) à Val-d'Or.

Selon le REVIMAT un BAPE serait une vraie réflexion à laquelle tous les citoyens pourraient y participer et pas seulement des groupes sélects.

D'ici 2030 la demande des métaux va augmenter à cause entre autres du marché des voitures électriques et celui des appareils électroniques.