Une percée pour les sages-femmes en Abitibi-Témiscamingue

bébé

Le comité Objectif Sages-Femmes de l'Abitibi-Témiscamingue jubile.

C'est que le CISSS régional va embaucher une première ressource du genre.

En juillet, Jessyka Boulanger va se joindre au Centre de santé, c'est un premier pas vers l'implantation du nouveau service.

Une sage-femme est une professionnelle autonome qui offre des services durant la grossesse, l'accouchement et l'après, tant pour la mère que le bébé.  Ça prend quatre années et demie d'études au baccalauréat pour y parvenir.

Au comité, qui milite en ce sens depuis des années, c'est la joie.

Les membres promettent une totale collaboration et Frédérique Cornellier ajoute qu'il y a une demande chez nous pour ce type de services :

«Je pense que les astres s'alignent.  Avec cette sage-femme qui arrive pour développer le projet et le soumettre au ministère, ça va donner le temps aux étudiantes de terminer leur formation et s'en venir par chez nous.»

- Frédérique Cornellier

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus