Une pétition pour garder la région fermée

Une semaine depuis leur création, la population régionale collabore aux différents contrôles routiers érigés en Abitibi-Témiscamingue. La population locale est somme toute respectueuse à l'égard des policiers lorsque vient le temps de franchir ces barrages.

Depuis cette fin de semaine, une pétition circule sur les réseaux sociaux afin de garder les contrôles routiers aux limites de la région.

Dans le texte de la pétition, l'instigatrice demande pourquoi risquer que des gens puissent amener le virus en région alors que la situation se stabilise.

Au CISSS-AT on affirme que les réflexions se font, mais que même si l'on attend que tous les cas soient rétablis le risque est tout de même présent.

Par ailleurs, la médecin conseil à la santé publique, Omobola Sobanjo, rappelle que point de contrôle ou non, les rassemblements sont à éviter.

«Les rassemblements, c'est toujours quelque chose avec quoi il faut être extrêmement prudent, parce que c'est là où l'on constate un très haut taux de transmission. Il y a d'autres façons de se voir ou de profiter de nos proches et de notre famille sans se rassembler.»

- Omobola Sobanjo, médecin conseil à la santé publique

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus