Urgence de Senneterre: Terminé les belles paroles

Plus d'une centaine de personnes se sont réuni cet après-midi de devant l'établissement pour demander des actions concrètes de la par du CISSS régional.

Les citoyens de Senneterre n'ont pas l'intention de baisser les bras concernant la fermeture partielle de l'urgence.

Plus d'une centaine de personnes se sont réuni cet après-midi de devant l'établissement pour demander des actions concrètes de la part du CISSS régional.

Ils demandent à ce que les ambulances puissent arrêter à Senneterre entre 8h et 16h ce qui ne serait plus le cas à la demande du CISSS.

Les citoyens veulent également un médecin de garde 24 heures sur 24 et les échéanciers précis des prochaines rencontres qui auront lieux dans les jours et semaines à venir.

Le groupe donne 48 heures au Centre de santé pour répondre à ces demandes, sans quoi les moyens de pression vont s'intensifier.

«Ça va seulement être d'autres actions qui vont être posées. Sans dire qu'elles vont être radicales, on va essayer de trouver d'autres moyens parce qu'en ce moment on a l'impression qu'ils sont là, mais qu'ils ne nous écoutent vraiment pas.»

-Nathalie-Ann Pelchat, future mairesse de Senneterre

Le maire sortant Jean-Maurice Matte en a profité pour lancer une autre flèche aux dirigeants du CISSS-AT.

Le maire sortant Jean-Maurice Matte en a profité pour lancer une autre flèche aux dirigeants du CISSS-AT.

Charles Laferrière, Bell Média.

«On dénonce l'organisation parce que toute la pression de l'organisation d'une urgence fermée, c'est les gens qui travaille ici qu'ils l'ont eu. Ce sont des gens qui ont eu à travailler la fermeture parce que tous les dirigeants du CISSS qui ont pris la décision sont toujours bien campés dans leurs bureaux à Rouyn-Noranda et à Amos.»

-Jean-Maurice Matte, maire sortant de Senneterre

L'urgence de Senneterre est maintenant fermée entre 16h et 8h tous les jours.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus