Vaccin : le CISSS-AT ne peut garantir qu'il n'y a pas de triche

Vaccination

Le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue ne peut pas garantir qu'il n'y a pas eu de tromperie jusqu'ici dans la vaccination.

C'est que selon nos sources, des employés de la santé en télétravail auraient été vaccinés.  Pendant ce temps, des travailleurs prioritaires attendent toujours et sont sur la ligne de front, comme les ambulanciers, policiers, enseignantes ou commis d'épicerie, par exemple.

Au CISSS, on nous dit que les priorités ont été établies au niveau provincial, mais que malgré sa vigie, il est possible que des travailleurs non prioritaires aient été vaccinés.

Le premier ministre Legault a pratiquement garanti que tous les Québécois voulant être vaccinés pourraient l'être d'ici la fête nationale, le 24 juin.

Notre région déplore depuis hier un cinquième décès lié au coronavirus depuis le début de la deuxième vague.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus