Violence sexuelle et conjugale: des chiens de soutien dans les palais de justice

Des chiens d’assistance seront déployés dans certains palais de justice au Québec afin de soutenir des victimes de violences sexuelles ou conjugales. | Sur cette image:  (Courtoisie )

Des chiens d’assistance seront déployés dans certains palais de justice au Québec afin de soutenir des victimes de violences sexuelles ou conjugales.

Québec a annoncé mardi la mise sur pied d’un programme-pilote qui viendra en aide aux victimes durant leur parcours à travers le système de justice. Cette initiative est le fruit d'une collaboration du Réseau des centres d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) et de la Fondation Mira. 

«Les personnes victimes de violence sexuelle et de violence conjugale pourront ainsi bénéficier de la présence réconfortante et sécurisante de chiens de soutien lors de leur passage au tribunal, par exemple lors de leur témoignage à la Cour», indique-t-on dans un communiqué. 

Au moment d'écrire ces lignes, cinq palais de justice auront accès à ce nouveau service:

  • Québec
  • Drummondville
  • Granby
  • Salaberry-de-Valleyfield
  • La Tuque

«La présence de chiens de soutien dans les palais de justice s'ajoutera aux nombreuses autres mesures mises en place et contribuera à favoriser ce sentiment de confiance et de sécurité», a soutenu Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice. «Il est primordial que les personnes victimes, lorsqu'elles font le choix courageux de dénoncer et de porter plainte, puissent se sentir soutenues, écoutées, accompagnées et surtout en sécurité tout au long de leur parcours à travers le système de justice», a-t-il ajouté. 

Cette nouvelle mesure est fixée dans le cadre du tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale, créé en novembre 2021. 

«Ce projet-pilote avec le Réseau des CAVAC vient confirmer notre expertise et la certitude que les chiens peuvent faire une différence significative dans le parcours des victimes à travers le système de justice. La Fondation Mira est fière de pouvoir poser un geste concret sur le terrain pour leur venir en aide», a affirmé Nicolas St-Pierre, directeur général de la Fondation Mira. 

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus