Winneway : Québec nommerait un facilitateur

SQ Abitibi-Témiscamingue

Le gouvernement du Québec aurait entendu les demandes de la Première Nation de Long Point.

La communauté souhaite avoir son propre corps de police et en juillet, elle a interpellé directement le premier ministre François Legault afin qu'un médiateur indépendant soit nommé pour faire avancer le dossier.


Dans les derniers jours, des discussions ont eu lieu entre Winneway et Québec et voilà aujourd'hui que la nomination d'un facilitateur serait imminente.

« On a demandé un médiateur. Moi, je ne m'enfargerai pas dans les titres des personnes pourvu qu'ils aient un mandat clair et qu'ils soient imputables, pas juste envers le gouvernement, mais envers la communauté aussi. On veut accélérer le dossier pour mettre les mesures et les services en place pour mieux répondre aux besoins de la communauté. »

- Steeve Mathias, chef de la communauté

Trois facilitateurs auraient été identifiés par le gouvernement, mais Winneway n'a pas eu la chance de les rencontrer.

Le poste de police de Long Point a fermé en 2006. Ça fait maintenant plus de 13 ans que la communauté négocie avec le gouvernement pour ravoir son corps policier.

Cet été, les citoyens de Long Point ont dû maitriser un homme armé dans la communauté puisque les policiers de la Sûreté du Québec ont mis trop de temps pour répondre à l'appel.

Infolettre ÉNERGIE

Pour ne pas manquer aucun concours et nos meilleurs contenus