Agriculteurs à bout: un programme d'urgence réclamé par l'UPA régionale

Champ agriculteur - iStock monkeybusinessimages

L'UPA Saguenay-Lac-Saint-Jean réclame un programme d'urgence du gouvernement Trudeau pour soutenir les agriculteurs qui peinent à joindre les deux bouts plus que jamais.

Le prix du carburant, des grains de semences et de l'engrais ont doublé, une conséquence directe de la guerre entre l'Ukraine et la Russie qui sont des producteurs exportateurs indique l'organisation. Les sécheresses connues l'an dernier dans l'Ouest canadien ont aussi contribué à la rareté de certains produits. 

Les agriculteurs devront d'ailleurs utiliser plus de fumier pour compenser les difficultés à s'approvisionner en engrais chimiques ce qui aura un impact sur les productions cette année.

Le président de la division régionale de l'UPA, Mario Théberge.

« Travailler sept jours sur sept, et de plus en plus chaque jour parce que la main d'oeuvre n'est pas là, et perdre de l'argent encore plus qu'on en perdait les autres années. Faire plus avec moins à un moment donné ça a une limite. »

Les travailleurs peinent aussi à recevoir du soutien psychologique des travailleuses de rang qui sont débordées et certaines en détresse.

« Notre travailleuse de rang est en congé maladie depuis l'automne dernier. Les agriculteurs doivent appeler à Saint-Hyacinthe à la maison de répit. C'est quelqu'un de l'extérieur, une autre travailleuse de rang qui appelle pour tenter de donner du soutien moral. C'est pas ça qu'on s'était entendu dans la région,  les rencontres de soutien sont importantes pour les travailleurs. »
 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!