Alain Rayes remplace Richard Martel comme lieutenant québécois pour le PCC

rayes - martel fb

Le député de Richmond-Arthabaska au Centre-du-Québec, Alain Rayes, devient le nouveau lieutenant québécois du Parti conservateur du Canada. Il succède donc à Richard Martel, député de Chicoutimi-LeFjord au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le chef du PCC, Erin O'Toole, a confirmé ce changement dans son cabinet fantôme mardi matin. Cela survient au lendemain de la fin du caucus québécois du parti, permettant à plusieurs candidats conservateurs élus en septembre dernier d'obtenir de nouvelles fonctions.

Le rôle du lieutenant est entre autres de recruter des candidats vedettes pour les élections. Le 21 septembre dernier, les conservateurs n'ont réussi qu'à faire élire 10 députés au Québec, ce qui a été une forme de revers pour Richard Martel qui détenait ce titre depuis septembre 2021. Dès le lendemain, certains observateurs remettaient en question son travail sur le terrain. De son côté, Erin O'Toole a dit aujourd’hui choisir Alain Rayes pour ses qualités d'organisateur.

« Avant la prochaine élection, on doit attirer plus de Québécois et Québécoises sur le terrain. On doit gagner plus de sièges dans la prochaine élection et Alain est expérimenté sur le terrain », a mentionné le leader conservateur lors de la nomination de M. Rayes.

Archives Noovo Info / Erin O'Toole

 

Le nouveau lieutenant du PCC au Québec a réagi à sa nomination mardi, via ses réseaux sociaux.

 

Richard Martel a tout de même des responsabilités dans le cabinet fantôme. Il devient le responsable des sports ainsi que de l’agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. « J’avais demandé un changement. Je suis très excité de remplir cette nouvelle fonction, car ce sont deux secteurs qui me tiennent à coeur. » a indiqué le député de Chicoutimi-LeFjord.

Avec la collaboration de Carolyne Labrie, journaliste Noovo Info, Saguenay

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!