C'est la fin du Grand Prix Cycliste de Saguenay

GPS

Le couperet tombe une fois de plus à Saguenay : c'est la fin du Grand Prix Cycliste de Saguenay puisque la Ville retire son support financier à la compétition de calibre international.

C'est un des choix déchirants qui a dû être fait par l'administration municipale qui explique qu'en plus d'une subvention de 100 000 $, Saguenay déboursait chaque année 230 000$ pour la surveillance policière et refaire le pavage des rues empruntées par les cyclistes.

L'argent octroyé pour la compétition de cyclistes provenait de l'enveloppe destinée aux organismes du territoire.

Les dirigeants de l'événement ont appris la nouvelle hier. C'est une onde de choc, confie le président du Grand Prix Cycliste, Steeve Potvin qui ajoute que le manque à gagner est beaucoup trop grand pour tenter de poursuivre l'aventure.

Des cyclistes de partout au monde se donnaient rendez-vous depuis 2008 à Saguenay, auparavant pour la Coupe des Nations avec des compétiteurs de 23 ans et moins puis pour le Grand Prix Cycliste de Saguenay. Selon les organisateurs, l'événement générait des retombées d'environ 500 000 $ par année avec la venue de 19 équipes de compétitions.

 

« Il y avait seulement cinq courses en Amérique du Nord comme la nôtre. C'était vraiment une expertise qui était reconnue. C'est vraiment, vraiment dommage qu'on laisse tomber une course comme celle-là. » - Steeve Potvin, président du Grand Prix Cycliste de Saguenay

 

Avec la collaboration de Julie Bergeron