C'est la folie pour les sapins naturels!

Sapin de Noël - Istock Copyright

2020 aura été l'année des pénuries...c'est au tour des sapins naturels, qui se font de plus en plus rares à l'approche des Fêtes! Depuis quelques années, les consommateurs optent davantage pour cette option par souci pour l'environnement et avec la pandémie, la demande est encore plus forte.

La situation est semblable partout au Québec, les producteurs peinent à répondre à la demande. À la pépinière Borealis à Jonquière, les 380 sapins qui étaient disponibles se sont envolés en moins de 10 jours. Le propriétaire Mathieu Ouellette explique pourquoi il est impossible d'en commander à nouveau.

«Le problème c'est qu'au niveau des producteurs de sapins, ça leur prend environ 6 ou 7 ans avant de produire des sapins d'une hauteur standard. Donc même s'il y a un engouement depuis quelques années pour le sapin naturel, avant qu'ils s'ajustent au niveau de la demande, ça va prendre quelques années.»

Entretien d'un sapin naturel

Pour éviter que votre sapin naturel soit sec à Noël, Mathieu Ouellette vous conseille de le laisser debout à l'extérieur cette semaine avant de le décorer, puisqu'un sapin naturel reste frais 3 à 4 semaines à l'intérieur. 

Il est aussi recommandé de couper une petite partie du tronc pour libérer les canaux de l'arbre.

«Au début il boit énormément, il faut donner beaucoup d'eau. Il faut s'assurer aussi que le niveau de l'eau est toujours égal. C'est de la physique, plus l'eau est haute et qu'il y a une bonne profondeur, plus ça fait de la pression pour que l'eau rentre dans l'arbre, donc ça l'abreuve plus facilement.» - Mathieu Ouellette, propriétaire de la pépinière Borealis

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!