Campagne électorale : la cyberintimidation dénoncée à Saguenay

ordinateur ctv

La mairesse sortante de Saguenay Josée Néron déplore la cyberintimidation dont elle est victime au cours des derniers jours sur sa page Facebook. Des internautes sont allés jusqu'à faire un montage d'elle montrant deux doigts d'honneur, un geste qu'elle qualifie d'inacceptable.

Lorsque nous lui en avons parlé ce matin, Josée Néron a ajouté que ce sont pratiquement toujours les mêmes personnes qui écrivent des messages dégradants et qu'elles signent leurs commentaires avec le #onlefait, le slogan de la candidate Julie Dufour. Josée Néron appelle donc son adversaire à dénoncer la situation pour que cesse cette cyberintimidation.

Un appui de Catherine Morissette

La candidate Catherine Morissette a condamné toute forme d'intimidation après la publication de madame Néron. L'ex-mairesse de Saint-David-de-Falardeau invite les gens à être civilisés dans leurs commentaires.

Sans vouloir s'immiscer dans le débat, l'Union des municipalités du Québec rappelle que la campagne La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie a été lancée en vue des élections du 7 novembre.

« Nous sommes évidemment très sensibles à la situation vécue par Madame Néron mais vu la campagne électorale municipale en cours, nous préférons ne pas nous immiscer dans les débats locaux et commenter directement cette sortie. » - Réaction de l'UMQ par courriel

Rappelons que Québec entend implanter 11 mesures pour contrer l'intimidation et le harcèlement en ligne des élus municipaux.

En collaboration avec Louis-Philippe Arsenault. 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!