Canmec remplacera les vannes de la centale Isle-Maligne de Rio Tinto

Centrale Isle-Maligne, Alma, Rio Tinto

Les 20 vannes de la centrale Isle-Maligne de Rio Tinto à Alma seront remplacées à compter de l'an prochain. Un investissement de 160 millions $.

C'est l'entreprise régionale Canmec qui a obtenu le contrat d'une durée de cinq ans. À compter d'avril 2021, 50 travailleurs oeuvreront annuellement pour concevoir, fabriquer et installer les vannes.

« Nos contrats sont rarement locaux. Actuellement, on est à 650 km au nord de Winnipeg, on est au nord de l’Ontario, on est à La Romaine. Nos équipes sont très fières de participer à un contrat local. » - Rémi Roy, président de Canmec

C'est un défi de taille qui attend l'équipe explique le président de l'entreprise, Rémi Roy puisqu'il s'agit de vannes de type papillon, uniques au Canada et un peu plus répandues aux États-Unis. Il faut dire que les équipements datent de 1926, au moment de la construction de la centrale qui est la plus âgée du réseau hydroélectrique de Rio Tinto.

« C'est très rare dans un barrage hydroélectrique. Le poids de chacune est d'au-dessus de 100 000 livres. C'est un défi de fabrication, d'ingénierie et d'installation. »

Sans préciser le montant du contrat de Canmec, la direction de Rio Tinto a fait savoir que les retombées économiques pour la région seront de l'ordre de 115 millions $. Un investissement majeur pour continuer d'opérer la centrale pendant de nombreuses décennies.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!