Changer d'emploi en pandémie : un nouveau défi

Zoom-AndreyPopov

Débuter un nouvel emploi est toujours stressant. Débuter un nouvel emploi en pandémie, alors que tout le monde est en télétravail l'est doublement ! Parlez-en à Mélissa Duchesne, fraîchement engagée au service des communications de l'Université du Québec à Chicoutimi qui n'a encore jamais rencontré ses nouveaux collègues autrement que via un écran.

Depuis quelques semaines, la jeune professionnelle se branche de la maison pour travailler avec sa nouvelle équipe. Elle souligne par ailleurs que la première fois qu'elle a ouvert sa caméra, elle a trouvé tout de même inhabituel d'exhiber une partie de l'intérieur de sa maison à des gens qu'elle ne connaissait pas encore.:

« Je ne les ai jamais vus en vrai. Mon jour 1, j'avais un rendez-vous à 8h pour aller chercher mon matériel informatique. Je suis revenue chez moi pour l'installer avec le support d'un technicien à distance. »

Une formation virtuelle est très différente, explique la coordonnatrice du service des ressources humaines au Cégep de Chicoutimi, Sylvie Racine. Plusieurs secrétaires, employés de bureau et techniciens en informatique de l'établissement n'ont encore jamais rencontré leurs collègues «en vrai». Mme Racine ajoute que le partage d'écrans est essentiel.:

« On ne peut plus asseoir la personne à côté de soi pour lui expliquer la tâche à faire. C'est souvent par les yeux que l'on voit si la personne comprend ou non. C'est très important le non verbal, alors nous utilisons Microsoft Team. Avec le partage d'écran, on peut montrer des choses à la personne, mais aussi voir comment elle travaille et réagit. »

Sylvie Racine ajoute que la tâche est plus complexe également pour les emplois qui n'ont pas le choix d'être en présence, comme les concierges qui doivent montrer leur métier aux nouveaux à 2 mètres de distance !

Malgré les nouveaux défis, Mélissa Duchesne encourage les gens qui ont une offre d'emploi intéressante ou qui souhaitent changer de carrière, de ne pas hésiter. :

« Saisissez l'opportunité quand même et il y a vraiment moyen d'y arriver. C'est seulement différent de ce que vous avez vécu antérieurement. Il faut avoir beaucoup d'autonomie et ne pas avoir peur de se tromper. »

Sylvie Racine abonde dans le même sens, ajoutant que ce qui n'a pas changé c'est qu'une belle lettre de présentation fait toute la différente et arriver préparé à l'entrevue d'embauche.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!