Chicoutimi: il donnait les mauvais médicaments à des patients

Pharmacie - pillule IStock CR megaflopp

Un pharmacien de Chicoutimi doit verser une amende de 17 000 $ pour avoir commis plusieurs erreurs en exerçant sa profession. Les faits reprochés à Jad Nammour se sont produits en septembre 2018 au Familiprix du boulevard Barrette à Chicoutimi et en janvier 2019 dans une pharmacie de Rawdon.

C'est une autre pharmacienne qui a porté plainte contre lui. Jad Nammour a notamment donné le mauvais médicament à une patiente et lui a remis une dose 10 fois plus élevée que son ordonnance. La dame a souffert de maux de coeur et de vomissements.

Il a aussi donné des antidépresseurs à un patient au lieu d'un antibiotique pour l'acné. Le patient a dû faire un sevrage de son antidépresseur, lui causant plusieurs problèmes au travail et dans sa vie personnelle.

Même genre de situation quelques mois plus tard, où il a remis à un client des médicaments pour régler ses reflux d'acidité et ses ulcères d'estomac, plutôt qu'un anti-stresseur, tel que stipulé par l'ordonnance. L'homme a dû composer avec des changements d'humeur.

Le pharmacien dit avoir agi ainsi parce qu'il était préoccupé par ses difficultés financières survenues après la vente de sa pharmacie.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!