Climat Québec, le nouveau parti de Martine Ouellet

Martine Ouellet

Martine Ouellet fait un retour en politique avec un parti indépendandiste, Climat Québec, qui s'attaquera principalement aux questions d'environnement. 

Dans une vidéo présentée sur sa page Facebook, vendredi matin, la Longueuilloise de 52 ans dit souhaiter un nouveau pays pour agir véritablement.

«Soyons réalistes, la survie du monde tel que nous le connaissons est en péril. Le réchauffement climatique n’est plus une menace, mais une fatalité, une crise qui doit être traitée en priorité absolue. Il faut collectivement sortir du déni. Nous n’avons pas le choix.»

Martine Ouellet, chef du parti Climat Québec

Selon Mme Ouellet, il est temps de se rassembler pour atténuer les conséquences et les chocs à venir. La création d'un parti politique dédié à la cause du climat permettra de «donner pleine légitimité à un plan d'action à la hauteur de la situation avec le rapatriement de tous nos pouvoirs».

Plusieurs personnalités ont donné leur appui à la nouvelle formation, notamment André Bélisle, Benoit Saint-Hilaire et Tommy Montpetit, des ténors de la lutte écologiste au Québec. La comédienne Sylvie Legault et l'humoriste Ghislain Taschereau se rallient également à la cause. 

La chef de Climat Québec a l'intention de présenter 125 candidats aux prochaines élections provinciale en 2022.

Parcours

Martine Ouellet a été députée du Parti québécois de 2012 à 2017. Elle succède ensuite à Gilles Duceppe comme chef du Bloc Québécois. Elle n'a jamais siégé en chambre aux Communes. Controversée, elle s'est fait montrer la porte en juin 2018 après avoir perdu un vote de confiance. 

Elle a déjà affirmé avoir rencontré des difficultés tout au long de sa carrière politique en raison du parternalisme et du sexisme. 

Ingénieure de formation, elle a aussi travaillé comme gestionnaire chez Hydro-Québec. 

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!