Comment réagir en cas de tornade ?

Tornade à Mascouche

La tornade de force 2 qui s'est abattue sur un quartier résidentiel de Mascouche lundi en inquiète plusieurs. Une personne est décédée, d'autres ont été blessées et une cinquantaine de maisons sont endommagées. Quoi faire pour limiter les dégâts? Le météorologue d'Environnement Canada Simon Legault y va de quelques conseils.

Il suggère d'abord d'être prévoyant et de suivre les avertissements au cours de la journée. Dès lundi matin, Environnement Canada émettait un avertissement de temps violent, avec un risque potentiel de tornade.

Ensuite, Simon Legault recommande de sécuriser les infrastructures extérieures, comme un trampoline ou un ensemble patio, qui risqueraient d'être projetées par le vent.

«Le plus grand danger dans une tornade, ce sont les objets qui s'envolent et qui peuvent vous blesser, ce n'est pas d'être emporté par une tornade.»

Puis, si la tornade s'amène en votre direction, le météorologue conseille de se mettre à l'abri dans une maison, idéalement au sous-sol. La voiture est à éviter puisque les forts vents pourraient la renverser.

Par ailleurs, si certains ont l'impression que le nombre de tornades est en augmentation au Québec, Simon Legault affirme que ce n'est pas le cas. Elles sont seulement davantage rapportées, notamment avec l'avènement des réseaux sociaux.

«On a aussi de meilleurs moyens de les détecter par radars ou par satellite. Chaque année, il y a environ 7 tornades au Québec, mais on estime qu'il y en a beaucoup plus que ça parce qu'il y en a plein qui vont frapper en milieu forestier qu'on va nous rapporter 3 ou 4 ans plus tard grâce à une trace dans la forêt.»

Le météorologue admet toutefois qu'il est plutôt rare que les tornades frappent un milieu plus urbain, comme ce fut le cas hier.

Simon Legault était l'invité du Boost à Énergie Saguenay-Lac-Saint-Jean ce matin pour revenir sur les événements d'hier. : 

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!