CORONAVIRUS: ce patron engage une gardienne pour les enfants de ses employés

La fermeture des écoles et garderies pour deux semaines force parents et employeurs à être créatifs. Une entreprise de camionnage réfrigéré de Saguenay a décidé d'organiser un service de garde dans ses bureaux pour accommoder ses employés. Le Groupe Avantage Logistique, basé à Jonquière, dessert toutes les épiceries Métro et Sobey's (IGA) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La fermeture des écoles et garderies pour deux semaines force parents et employeurs à être créatifs. Une entreprise de camionnage réfrigéré de Saguenay a décidé d'organiser un service de garde dans ses bureaux pour accommoder ses employés.

Le Groupe Avantage Logistique, basé à Jonquière, dessert toutes les épiceries Métro et Sobey's (IGA) du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ces jours-ci, la compagnie est sollicitée autant que durant le temps des Fêtes, alors que les marchés d'alimentation sont pris d'assaut par des consommateurs inquiets:

« On n'avait jamais vu ça, autant de demandes de la part des centres de distribution. On a des employés sept jours sur sept, 24 heures sur 24. Tout le monde est à pied d'oeuvre.» - Gilles Bouchard, associé Groupe Avantage Logistique

Quelques-uns des 160 employés peuvent effectuer du télétravail, mais pas la majorité. L'entreprise a donc décidé d'aménager des espaces à l'intérieur et l'extérieur de ses bureaux pour que les enfants en congé forcé, possiblement une dizaine, y passent la journée. Une technicienne spécialisée a été embauchée pour les superviser. L'initiative a été bien accueillie par les travailleurs:

« Ils sont vraiment contents. Ce n'est pas tout le monde qui peut se priver de deux semaines de salaire. (...) On a une employée qui a une enfant avec des besoins particuliers. C'est pour ça qu'on a choisi une technicienne en éducation spécialisée, pour que cette enfant et cette employée puissent être avec nous pendant les deux prochaines semaines. » - Gilles Bouchard

M. Bouchard espère que l'initiative du Groupe Avantage Logistique inspirera d'autres patrons, particulièrement dans l'industrie du camionnage qui est fortement sollicitée en raison de la pandémie.

En collaboration avec Carolyne Labrie, journaliste Bell Média