CORONAVIRUS : Le Saguenay-Lac-Saint-Jean grimpe à 11 cas

COVID-19

Les cas de contamination à la COVID-19 grimpent encore au Saguenay-Lac-Saint-Jean et atteignent maintenant 11 personnes. La direction de la santé publique précise qu'on ne compte aucune contamination sociale dans la région et que le risque demeure faible.

Il s'agit une fois de plus de personnes ayant voyagé à l'étranger ou qui ont été en contact avec un cas positif. Tous les cas sont confinés à la maison. Très peu d'informations sont transmises sur les cas et plusieurs citoyens aimeraient en savoir davantage, par exemple, de quelles villes ils proviennent, mais pour le directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, ces informations ne serviraient à rien. :

 

« On a un principe chez nous et c'est la confidentialité. Il y a des pays qui peuvent vous présenter une carte avec les femmes enceintes infectées au Zika comme au Brésil. Nous notre loi ne le permet pas. Ce qui est important pour nous c'est de faire l'intervention. On est capable de poser la même action, sans rendre l'information publique. Les personnes qui doivent le savoir le savent, mais on ne le met par sur un site web. »

 

Par ailleurs, depuis ce matin, le laboratoire de l'hôpital de Chicoutimi réalise des analyses de prélèvements de la COVID-19. Depuis le 9 mars, 976 tests de dépistage ont été accomplis dans la région. De ce nombre, 11 sont positifs et 600 négatifs. Les autres résultats sont attendus.

Le laboratoire de Chicoutimi analysera les prélèvements de la région ainsi que ceux de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec. Jusqu'à 250 analyses pourront être faites chaque jour.

François Legault a besoin de bénévoles

Au Québec, 8 personnes sont malheureusement décédées des suites de complications liées à la COVID-19 et 1 629 cas sont confirmés.

La bataille n'est pas terminée, mais le premier ministre François Legault assure que la discipline des Québécois fonctionne bien. Il lance un appel aux bénévoles en annonçant la création d'une banque de candidatures au JEBENEVOLE.CA.

Parallèlement, le gouvernement du Québec venir en aide financièrement aux banques alimentaires pour qu'elles puissent faire face à la hausse de la demande.

 

« Il y en a dans toutes les régions du Québec et on va envoyer tout l'argent nécessaire pour répondre à la demande. Il n'est pas question que quelqu'un n'ait pas quelque chose à manger. »

 

Pour tout savoir sur l'actualité nationale concernant la pandémie, voici notre dossier complet

Offres exclusives et promotions!

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!