Coupures permanentes chez PFR à Alma

pfr

Les temps sont durs pour Produits forestiers Résolu à Alma. Après avoir fermé les machines numéro 9 et 10 il y a quelques semaines en raison du marché qui tourne au ralenti, une dizaine de travailleurs de la machine numéro 14 perdront définitivement leur emploi le 8 juillet prochain.

Les commandes se font rares, souligne le président du syndicat affilié à la CSN, Jean-Pierre Rivard. Il ne cache pas que la décision de Maxi d'abandonner sa circulaire papier, notamment, a un impact sur l'industrie. Canac songerait aussi à cesser la production de sa circulaire papier.

«Même si ce n'est pas des clients directs, si le compétiteur perd des commandes comme Maxi ou Canac, il va venir jouer dans notre cour». - Jean-Pierre Rivard, président du Syndicat

 

Manque d'appui

Par ailleurs, Jean-Pierre Rivard aurait souhaité que la baisse de production chez PFR prenne plus de place sur la scène politique, au même titre que Rio Tinto qui annonçait la semaine dernière une diminution de ses opérations.

«Ils annoncent un ralentissement de production de 20 cuves qui sont à bout d'âge qui ne va coûter aucun emploi et on en entend parler, puis nous on vient de mettre 200 personnes dehors et on n'a pas le même appui».

Environ 190 travailleurs sont présentement au chômage forcé en raison de l'arrêt des machines numéro 9 et 10.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!